Cercle de Samsara
Il n'y a qu'un Dieu, mais Ses noms sont innombrables, et innombrables aussi les aspects sous lesquels Il peut être considéré.
Nommez - Le de n'importe quel nom et adorez - Le sous l'aspect qui vous plaira le mieux, vous êtes certain d'arriver à Lui.
Cercle de Samsara
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
-24%
Le deal à ne pas rater :
Souris Gamer – Corsair Sabre Optique RGB 10000 dpi
38.07 € 49.99 €
Voir le deal

Partagez | 
 

 Voir et Savoir en Projection Astral

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
silence
Admin
silence

Nombre de messages : 2251
Bonus : 4287
Date d'inscription : 18/03/2007

Voir et Savoir en Projection Astral Empty
MessageSujet: Voir et Savoir en Projection Astral   Voir et Savoir en Projection Astral Icon_minitimeSam 22 Mai - 17:13


Voir et Savoir en Projection Astral Astral11
VOIR ET SAVOIR

Projection de la Substance Astrale
1) Saluez votre Moi Inférieur d’un sourire
2) Devenez son ami fidèle
3) Technique d’éjection de la substance astrale

a) A l’heure et au lieu habituels
b) Nu ou légèrement vêtu
c) Ne prenez aucune nourriture pendant l’heure qui précède l’exercice
d) Mettez-vous en posture bâton
e) Adoptez la Respiration Rythmique
f) Exécutez la « Formule I » pour stimuler vos Centres d’Activité
g) Continuez la Respiration Rythmique
h) Extériorisez la substance astrale à partir de votre plexus solaire, et visualisez-la sous la forme d’un nuage diffus
i) Façonnez une sphère avec cette substance.
4) Décomposez cette sphère afin de retrouver le nuage initial, et réabsorbez-le par votre plexus solaire. Puis exécutez à nouveau la « Formule I »
5) Etape suivante : le « modèle-clé)
a) Ejectez la substance astrale comme nous vous l’avons expliqué plus haut
b) Au lieu d’en faire une sphère, formez-la à l’image d’un être humain, debout et face à vous. Vous êtes relié à cette silhouette par une fine corde d’argent qui va de votre plexus solaire au sien
c) Pour l’instant, ne vous identifiez pas à ce modèle-clé
6) Formule II : l’envoi de l’ « Observateur »
a) Ejectez la substance astrale comme indiqué ci-dessus.
b) Façonnez-la sous la forme d’une sphère ou d’un modèle clé, à votre convenance. Toutefois, nous vous conseillons d’utiliser la sphère, au moins tant que vous êtes débutant.
c) Plaçez cet « observateur », dans la direction où vous souhaitez qu’il parte.
d) Envoyez l’Observateur dans un lieu ou chez une personne sur lesquels vous voulez obtenir des renseignements. Visualisez-le pendant qu’il quitte la pièce et disparaît
e) Ne refaites pas la « Formule I ». Contentez-vous de vaquer à vos occupations habituelles en attendant l’heure que vous avez fixée pour le retour de l’Observateur.
f) A l’heure prévue, regagnez votre aire de protection, adoptez la Posture Bâton et rétablissez la Respiration Rythmique.
g) Exécutez à présent la « Formule I » pour stimuler vos Centres d’Activité
h) Continuez votre Respiration Rythmique
i) Rappelez mentalement l’Observateur et visualisez son entrée dans la pièce. Arrêtez-le en face de vous,à deux mètres cinquante environ
j) Désagrégez l’Observateur en un nuage diffus, gris argent, et réassimilez-le conformément au paragraphe 4
k) Mettez-vous en Posture Egyptienne
l) Reprenez la Respiration Rythmique
m) Les impressions que l’Observateur a recueillies au cours de ses expériences peuvent à présent émerger dans votre conscience
n) Enregistrez ces impressions
7) Précautions à prendre pour pratiquer la Formule de l’Observateur.
a) N’employez jamais une forme animale
b) Réassimilez toujours la substance éjectée
c) Prévoyez toujours l’heure à laquelle vous allez rappeler l’Observateur, et soyez ponctuel !
d) N’oubliez pas que les expériences de l’Observateur vont faire partie de l’acquis de votre corps astral
e) Ne pratiquez pas cette formule lorsque la lune est dans sa phase décroissante
f) Evitez aussi de l’exécuter pendant la période « morte » de l’année
Cool Continuez à accomplir la « Formule I » tous les jours, matin et soir si possible.

Le moment est venu de faire le point.
Il y a maintenant quelques temps que vous pratiquez la Formule I, et vous devez stimuler vos Centres d’Activité avec plus de facilité. Vous allez retrouver cette Formule tout au long des exercices à venir et votre compétence en la matière va continuer à s’accentuer.
Parallèlement, vous vous êtes habitué à la Respiration Rythmique, qui doit commencer à remplir son véritable rôle : vous permettre d’oublier votre corps physique lorsque c’est nécessaire au lieu de forcer votre attention à rester fixée sur lui comme au début. Et vous ne pourez y parvenir que si votre cerveau et votre système nerveux sont parfaitement calmes, et suffisamment irrigués en sang oxygéné.

La Respiration Rythmique ne doit vous poser aucun problème, quelle que soit la posture que vous adoptez (Posture Terre, Posture Bâton ou Posture Egyptienne) En effet, vous serez amené à les utiliser toutes trois, à des dins diverses, au cours des différents exercices de projection que vous apprendrez bientôt.
Ajoutons à cela que vous devez vous sentir parfaitement bien, et en possession de tous vos moyens, grâce à votre nouveau régime parfaitement frugal, auquel vous associez des exercices réguliers. (A moins que vous n’ayez pris ces bonnes habitudes depuis longtemps, auquel cas vous venez de découvrir une autre bonne raison de vous y tenir !).

De toute façon, vous SAVEZ à présent que vous êtes entré dans un domaine très intéressant, qui vous apportera beaucoup, et dont les effets se feront sentir sur de multiples plans.

Le salut dans le miroir.
Voici un autre geste que vous ajouterez désormais à votre nouvelle façon de vivre. Vous le ferez tous les matins, au moment qui vous convient. Une seule obligation : vous trouver face à un miroirr. Cela peut se passer pendant que vous vous coiffez, que vous vous rasez, que vous vous maquillez, ou à l’occasion de n’importe quelle activité qui vous oblige à vous regarder dans une glace. Chaque matin, lorsque vous croisez votre image pour la première fois, adressez-vous un sourire amical, et dites vous « bonjour », ou « salut ».

Ne vous regardez pas « de travers » en pensant à tous vos soucis de la veille. Bien des adultes agissent ainsi sans savoir à quel point ça leur est néfaste. Ne vous jetez pas un coup d’œil anxieux et désaprobateur, comme le font nombre de jeunes qui devraient pourtant se douter que ça ne leur fait aucun bien ! ... Vous êtes en face d’un ami loyal et fidèle – votre moi physique et instinctuel – et cet ami mérite bien un sourire et un mot gentil, qu’il appr »ciera d’ailleurs beaucoup.

Nous vous avons déjà conseillé d’envoyer des pensées positives à votre moi inférieur. Un peu plus loin, vous apprendrez comment communiquer avec lui, de façon à percevoir ses réponses. Maintenant que vous y voyez plus clair dans votre nouvelle existence, commencez donc à intensifier ces relations, comma vous le feriez aves quelqu’un dont vous voulez gagner laconfiance : avec un « bonjour » souriant et quelques paroles aimables. Si par le passé, vous avez découragé votre moi inférieur, il vous faudra persévérer pour rétablir le contact. Dans le cas contraire, les résultats ne se feront pas attendre. Très vite, vous vous sentirez plus heureux, car vous aurez la satisfaction de constater que votre moi inférieur reçoit effectivement les messages que vous lui envoyéz par l’intermédiaire de votre image dans la glace. Et le salut qu’il vous adressera en retour jaillira dans votre conscience dans un flot d’émotion.

Nous vous montrerons très bientôt comment tirer profit de cette capacité qu’à votre moi inférieur de s’identifier à l’image du miroir, et de savoir choisir le message qui lui est adressé. Mais pour l’instant n’essayez pas d’analyser ou de rationaliser ce phénomène.
Contentez-vous de vous regarder tous les matins avec sourire et gentillesse !

Voilà qui vous amène à une nouvelle étape importante de votre programme personnel.
Elle devra se dérouler dans votre aire de projection, au moment que vous avez choisi pour ne pas risquer d’être dérangé. (Comme nous vous l’avons signalé précédemment, il n’est pas nécessaire de répéter à chaque fois le rituel d’ « isolement » que vous avez mis au point. Mais si vous pensez que cela peut vous aider, n’hésitez pas à l’employer. Si en revanche, cette perspective vous trouble, laissez-la de côté. Le principal est que vous vous sentiez en sûreté, à l’abri de tous les dangers, à tous les niveaux de votre être, surtout les plus profonds : l’émotionnel et l’instinctuel.)

Ejection et réabsorption de la substance astrale :
Vous allez apprendre maintenant à éjecter la substance astrale de votre corps astral. En fait, cette substance reste liée à vous, mais cela ne vous empêche pas de la modeler et de lui donner différentes directives. Le but principal est, évidemment, de former le « véhicule » qu’empruntera votre conscience pour voyager hors de votre corps. Mais il est possible de l’utiliser à d’autres fins.

Ainsi ces pratiques préalables au voyage astral vous permettrons de mieux diriger et de mieux contrôler cette substance. Ces exercices préliminaires constituent aussi des clés pour pénétrer dans des domaines occultes que vous avez certainement rencontrés au cours de vos lectures, des sujets qui vous ont semblés impossibles et qui sont habituellement rangés dans la catégorie « fiction » simplement parce que peu de gens osent y croire. Quand vous saurez parfaitement contrôler l’extériorisation de la substance astrale – cette substance qui ne peut vous échapper et que vous pouvez façonner comme bon vous semble – vous verez que les vieilles légendes prennent un aspect moins imaginaire.

Pour commencer, il faut se mettre en condition. Pour éjecter (ou extérioriser) la substance astrale, il ne suffit pas de connaître intellectuellement la marche à suivre. Le contrôleur de cette substance est votre moi inférieur (votre moi émotionnelà et instinctuel), celui à qui vous adressez sourires et paroles aimables tous les matins devant la glace. Il faut qu’il vous considère comme un ami, qu’il vous fasse confiance, et qu’il ait envie de collaborer avec vous. C’est également à lui de trouver le moyen de prélever la quantité exacte de substance nécessaire, et de l’éjecter au moment où vous le voulez. Les deux aspects de ce travail doivent donc se faire en étroite collaboration.

Voici la technique à employer :
Adoptez l’heure et l’endroit habituels de vos exercices de projection. Il est recommandé de ne porter aucun vêtement serré : restez nu, ou avec une simple tunique ample. Vous ne devez pas absorber la moindre nourriture pendant l’heure qui précède : la digestion en elle-même est un travail qui requiert l’attention de votre niveau instinctuel. S’il doit se partager entre la digestion et la projection, les deux en pâtiront.
Revenir en haut Aller en bas
silence
Admin
silence

Nombre de messages : 2251
Bonus : 4287
Date d'inscription : 18/03/2007

Voir et Savoir en Projection Astral Empty
MessageSujet: Projection Astrale   Voir et Savoir en Projection Astral Icon_minitimeSam 22 Mai - 17:18

Placez-vous dans la Posture Bâton, et établissez la Respiration Rythmique. Puis exécutez la « Formule I ». (En règle générale, la « Formule I » fait partie de toutes ces pratiques : au début de l’exercice, elle stimule vos Chakras, et à la fin, elle permet d’éviter les risques de saignement astral. Elle permet enfin de maintenir en harmonie vos différents niveaux.) Lorsque vous avez trminé, continuez la Respiration Rythmique.

Vous allez à présent projeter la substance astrale depuis votre plexus solaire, c’est à dire la région supérieure de votre abdomen. Il arrive que l’on extériorise la substance astrale depuis d’autres parties du corps ou de la tête. Mais le plexus solaire étant particulièrement « astro sensible », il est plus facile de le choisir comme point d’éjection. (Pour trouver sa situation exacte, cherchez l’endroit le plus vulnérable de la partie supérieure de votre abdomen.) Servez-vous de votre imagination visuelle pour envoyer devant vous un jet de brume gris-argent, que vous façonnez en un petit nuage. Ce nuage doit ensuite prendre la forme d’une shère. Il n’est pas nécessaire de visualiser une grande quantité de matière gris argent. Quand vous pensez qu’il y en a suffisamment, faites cesser le flot. Il ne faut pas oublier toutefois que la sphère restera attachée au point d’éjection par une mince corde de cette même substance.

C’est tout pour ce premier exercice. Vous devez à présent le refaire en sens inverse : visualisez la sphère qui redevient un nuage difus, puis réabsorbez-le à l’aide de la corde, un peu comme si vous buviez avec une paille. (La respiration rythmique vous y aidera.) Puis réabsorbez la corde. Lorsque vous avez terminé, vérifiez que vous êtes toujours en Posture Bâton, et clôturez cette pratique en répétant la « Formule I ».

Les deux ou trois premières fois, vous aurez l’impression que tout cela se passe uniquement dans votre imagination. Ne vous laissez pas troubler. Les toutes premières fois, cela se passe effectivement dans votre imagination. Mais votre corps astral comprendra très vite ce que vous lui montrez, et ce que vous attendez de lui. S’il n’a aucune raison spéciale de vous résister ; vos visualisations de substance astrale deviendront rapidement une réalité. Préparez-vous à recevoir cette première et délicate réponse. Faites très attention à bien manifester votre satisfaction et vos remerciements à l’égard de votre moi inférieur. Montrez-lui qu’il a bien agi.

Donnez-lui l’exemple, et quand il l’aura correctement imité, exprimez votre joie. Un animal, un enfant, ou les niveaux sub-rationnels de votre personnalité peuvent tous trois être éduqués de cette façon. Si vous échouez, vous devez encore vous armer de patience. Quelquefois (mais rarement), cela peut être le signe d’une impulsion contraire dont il vous faudra trouver la raison. Mais dans l’ensemble, les seules qualités requises pour réussir sont la patience, la gentillesse, la douceur, et la confiance dans le succès.

Vous pouvez aussi ajouter un élément à cette pratique initiale. Au lieu de façonner la substance astrale en une sphère, essayez d’en faire un modèle clé – c’est à dire une silhouette humaine de votre taille, de couleur gris argent, vêtue d’une manière simple mais digne, d’un aspect à la foi ni trop élaboré ni trop chargé de détails. N’essayez pas de vous identifier à cette figure pour le moment. Ce n’est encore qu’une poupée, un pantin, un modèle. Visualisez-la en face de vous, dans la même position. La corde qui vous relie doit partir de votre plexus solaire, pour se rattacher au sien. Quand vous voyez le modèle d’une façon bien nette et définitive, décomposez-le afin de retrouver une masse nébuleuse de vapeur gris argent, que vous réabsorbez comme d’habitude en vous servant de la corde. Et n’oubliez pas la « Formule I », bien sûr !

Combien de temps doivent durer ces séances ? Il est impossible d’établir des règles précises. Mais une demi-heure doit sufire si vous êtes bien organisé. Il ne faudrait pas, en tout cas, que vous y passiez plus de temps pour l’instant. Si vous exécutez rapidement la visualisation initiale, votre corps astral s’habituera à remplir son rôle dans le même laps de temps. Et la régularité de votre programme permettra en outre aux niveaux profonds de votre mental de percevoir une certaine notion du temps, ce qui vous aidera par la suite à ne pas prolonger exagérément vos séjours dans le Monde Astral.

Aucune expérience de projection astrale, qu’elle soit élémentaire ou déjà bien avancée, ne devra être prolongée au delà d’une certaine fatigue. C’est une règle primordiale. Ce sont le corps physique, le système nerveux, et les niveaux correspondants du psychisme qui ressentent cette fatigue, alors qu’ils ne doivent en aucun cas être surmenés. Cela risquerait de les dégoûter de ces pratiques et de l’autorité que montre l’esprit conscient à leur éard. Ce serait préjudiciable à votre expérience, et toute votre détermination et votre persévérance ne suffirait pas à contrebalancer cette influence négative.

Lorsque vous aurez acquis suffisamment d’aisance dans l’accomplissement de toutes ces pratiques, et que le temps sera venu de lancer votre conscience dans un véhicule astral, vous serez sans doute amené à vous poser certaines questions. En effet, même si vous lui donnez l’apparence d’un être humain, vous ne pouvez équiper ce véhicule d’organes sensoriels, ni de quelque chose d’équivalent. Comment pourriez-vous alors être sûr qu’en voyageant dans un tel véhicule, vous serez apte à percevoir ce qui se passe autour de vous ? En fait, aurez-vous réellement conscience du monde extérieur ?

Cette question appelle deux réponses. La première est purement théorique. Elle ne prouve rien, sinon qu’après votre expérience, elle vous apparaîtra d’une évidente clarté. Nos organes sensoriels sont des sortes de « fenêtres » dans notre corps terrestre, des téléphones qui n’offrent au psychisme que des moyens limités pour recevoir des données sur ce qui l’entoure. Le psychisme dépend d’eux. Il est donc limité non par sa propre nature, mais simplement par le jeu des circonstances. La seconde réponse s’appuie sur une technique qui vous permettra de découvrir en vous-même une nouvelle sensibilité, proche de celle qui relie la substance astrale à son environnement matériel, et cela sans que votre esprit conscient y participe.

Vous vous rendrez vite compte que cette nouvelle formule dépasse largement la simple démonstration de la sensibilité d’une forme astrale. Avec la Forule II vous allez pénétrer encore plus avant dans la connaissance occulte.

Les tecniques que nous vous avons exposées au début de cet ouvrage vous ont tout naturellement amené à la Formule I, qui vous à elle même conduit vers cette nouvelle méthode d’extériorisation de la substance astrale. Nous allons maintenant en donner une application pratique qui vous servira beaucoup, même quand vous serez passé maître dans l’art de voyager dans l’astral, et cela bien qu’elle soit d’un abord plus facile que l’expérience hors du corps elle-même. Le voyage astral est un excellent moyen de savoir ce qui se passe ailleurs, mais il n’est pas toujourd commode de trouver dans la journée, un moment où votre corps physique peur rester inconscient sans que cela nuise à vos activités.

Dans le cas où vos occupations nécessiteraient votre présence consciente, il vous faudrait donc suivre l’exemple des occultistes expérimentés. Au lieu de détacher leur conscience de leur corps, ils se contentent d’envoyer un « observateur », façonné dans leur propre substance astrale, qui effectue la surveillance à leur place pendant qu’ils poursuivent leurs activités en pleine conscience dans leur corps physique. Il faut cependant noter deux points importants :

- un observateur ne peut qu’observer : ce qui signifie qu’il peut vous rapporter tout ce qui est à la portée des sens physiques, ainsi qu’une tendance émotionnelle générale. Mais il ne peut en aucun cas intervenir.

Voir et Savoir en Projection Astral Astral12

- D’autre part, un observateur ne peut tirer aucune conclusion de ce qu’il a vu. C’est à vous de faire tout le travail de raisonnement et de déduction à son retour.
Il peut cependant accroître considérablement votre perception terrestre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Voir et Savoir en Projection Astral Empty
MessageSujet: Re: Voir et Savoir en Projection Astral   Voir et Savoir en Projection Astral Icon_minitimeVen 11 Juin - 22:30

C'est instructif, merci pour ce poste !
Revenir en haut Aller en bas
gwen

gwen

Nombre de messages : 148
Age : 46
Bonus : 169
Date d'inscription : 28/06/2010

Voir et Savoir en Projection Astral Empty
MessageSujet: Re: Voir et Savoir en Projection Astral   Voir et Savoir en Projection Astral Icon_minitimeLun 5 Juil - 21:07

y a t il un livre qui traite de celà ?

y a t il aussi des formations pour le mettre en pratique ?

c'est très intéressant, mais je me sens un peu perdue, tellement c'est très riche et pointu.
Revenir en haut Aller en bas
pierre

pierre

Nombre de messages : 85
Age : 52
Bonus : 79
Date d'inscription : 05/07/2008

Voir et Savoir en Projection Astral Empty
MessageSujet: Re: Voir et Savoir en Projection Astral   Voir et Savoir en Projection Astral Icon_minitimeMar 20 Juil - 12:34


Des formations , oui , il en existe sûrement mais je ne connais pas

Ce que je trouve sublime lorsque le voyage astrale se déclenche le plus naturellement possible, inné à notre corps ame et esprit.

En ce qui me concerne, ce phénomène se déclenche tout seul à des moments de ma vie précis( ma déduction) dans ce cas ma position est allongée sur le dos, légèrement vêtue , ma respiration est tout autre ,un plus rythmée ,( en prenant compte que c 'est cette respiration qui prend un peu pouvoir) et à mon intérieur se dégage comme un aigle( une impression d avoir vu cet aigle, un aigle à travers vie et plein de sagesse) qui a besoin de voler.

C 'est un bienfait équilibrant, ressourcant.
Un corps qui en cache un autre.


Pierre flower
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Voir et Savoir en Projection Astral Empty
MessageSujet: Re: Voir et Savoir en Projection Astral   Voir et Savoir en Projection Astral Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Voir et Savoir en Projection Astral

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cercle de Samsara :: Enseignement :: Enseignement Astral-
Sauter vers:  
Le Cercle de Samsara vous apporte des satisfactions,faites un don!
Le Cercle de Samsara vous apporte des satisfactions,faites un don!
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit